Bacfacdz.com est le Premier Portail des étudiants en Algérie, ce site concerne la préparation du bac,et  l’orientation des futurs bacheliers.

BAC 2015 : Fraude, erreurs dans les questions, la tutelle promet des mesures coercitives à l'avenir

Le déroulement de l'examen du baccalauréat (session juin 2015) dont les épreuves ont pris fin jeudi a été émaillé par des tentatives de fraude et des erreurs dans les sujets de certaines matières tandis que la tutelle affirme avoir pris des mesures "coercitives" pour garantir, l'année prochaine, la crédibilité du baccalauréat en Algérie.

Bac 2015 : les candidats soulagés fondent de grands espoirs pour décrocher le sésame menant à l’université

BLIDA - Au dernier jour des épreuves du baccalauréat, session juin 2015, les candidats du centre du pays sont partagés entre le sentiment de soulagement et de crainte mêlé à l’espoir de décrocher le sésame qui permet d'accéder à l’université, a-t-on constaté.

Une candidate fraude au bac grâce à une puce satellitaire à l'oreille (video)

Une candidate au bac en Algérie a été surprise en flagrant délit de fraude au moyen d'un système de communication satellitaire dissimulé dans son oreille.

La candidate avait dans l'oreille une puce électronique "sophistiquée" lui permettant de se faire dicter les réponses par un correspondant utilisant une communication satellitaire, explique un surveillant lors d'un reportage diffusé par la chaîne algérienne A4 en présence de la ministre de l'Education, Nouria Benghebrit.

Bac 2016 Des mesures fermes contre la fraude par l'utilisation des techniques modernes

La ministre de l'Education nationale Nouria Benghebrit a affirmé, mardi à Alger, que des mesures "fermes" seront prises l'année prochaine en prévision du baccalauréat 2016 pour faire face à la fraude par l'utilisation des nouvelles technologies notamment après l'exclusion de 61 candidats fraudeurs aux épreuves du bac 2015.

Sujets du Baccalauréat : trois personnes interpellées à Tébessa

Trois (3) jeunes suspects ont été interpellés mardi par la brigade de lutte contre la cybercriminalité de la Gendarmerie nationale dans un cybercafé au centre-ville de Tébessa pour avoir publié des sujets d'examen du baccalauréat à travers les réseaux sociaux, a-t-on appris auprès de ce corps.

Bac 2015 : après l'érreur du sujet de littérature, le ministère de l'Education va enquêter et revoir en profondeur le dispositif d'élaboration des sujets

M. Medjadi Messegem , inspecteur général au ministère de l’Education, est intervenu, lundi matin, à l’émission l’Invité de la rédaction de la Chaine 3 de la Radio Algérienne, sur le déroulement des épreuves du baccalauréat qui ont débuté, dimanche, à travers le pays.

BAC 2015 : le tribunal de Sidi M'hamed ouvre une enquête sur la fuite de faux sujets

 

Le tribunal de Sidi M'hamed (Alger) a ouvert une  enquête préliminaire sur les informations rapportées par les médias concernant  la fuite de faux sujets du baccalauréat dont les épreuves ont débuté dimanche,  indique un communiqué du parquet.

 

L'épreuve de ''maths'' fait paniquer des candidats au Bac à Alger

 Au second jour du baccalauréat 2015, des élèves dans la filière gestion et comptabilité sont paniqués: ils ont qualifié lundi de "difficile" l'épreuve de mathématiques, a constaté l'APS à travers des centres d'examens à Alger.

Les lycéens concourant dans la filière gestion et comptabilité dans les lycées Abbane Ramdane et Ahmed Tawfik El Madani à El Mohamadia ont estimé que les épreuves de mathématiques étaient "très difficile" et absolument "inabordable".

Sbaa Fatna (72 ans), des classes d’alphabétisation au rêve d’intégrer l’université

DJELFA - Tout peut être réalisé avec de la volonté y compris les choses qui paraissent impossibles. L’histoire de Sbaa Fatna (72 ans), native de Hassi Bahbah (Djelfa), est l'illustration parfaite de la volonté de fer de cette septuagénaire qui a réussi à gagner son pari contre l’illettrisme et s’apprête, aujourd’hui, à ouvrir une autre porte devant la mener directement vers les bancs de l’université.

L’erreur relevée à l’épreuve de langue arabe n’influera pas sur l’évaluation du candidat

L’erreur relevée dans le sujet de langue arabe au titre des épreuves du baccalauréat 2015 "n’influera pas sur l’évaluation du candidat", a affirmé dimanche à Laghouat la ministre de l’Education nationale, Nouria Benghebrit.

En marge du coup d’envoi des épreuves de l’après-midi du baccalauréat, au centre d’examen Hamdi Kaddour, la ministre a indiqué que "l’erreur relevée au sujet de langue arabe, filière des sciences expérimentales, n’influera pas sur l’évaluation du candidat et sera prise en considération lors de la correction".