La prostate : ses troubles et son importance

Située entre le pénis et la vessie de l'homme, la prostate est un petit organe très important, qui joue un rôle capital lors de l'éjaculation. Des fois, elle est confrontée à certaines maladies qui la rendent dysfonctionnelle, mais des traitements existent pour y remédier. Voici un article pour vous mettre au parfum de ces informations.

Les maladies de la prostate et ses traitements

Si la prostate n'est pas entretenue, elle se fait attaquer par des maladies très dangereuses comme le cancer, la prostate homme élargie, etc. Le cancer de la prostate est la plus dangereuse maladie et représente la troisième cause de mortalité dans le monde. Elle est causée par plusieurs facteurs, mais le facteur qui prédispose le plus est l'âge. Ce type de cancer se développe chez des personnes âgées de plus de 65 ans. Pour l'affronter, la chirurgie de la prostate (la prostatectomie) peut être réalisée pour l'enlever dans le but d'éliminer le cancer et sauver les autres organes. On a aussi la prostatite qui est causée parfois par une infection et se manifeste par l'inflammation de la prostate. Généralement, cette maladie est traitée par des antibiotiques. L'hypertrophie en est aussi une autre. Elle se constate chez les hommes âgés de 50 ans et plus. Elle devient grave au fur et à mesure que l'âge augmente. Son traitement peut se faire par chirurgie afin d'améliorer les symptômes et de prévenir d'autres complications causées par l'usage des médicaments.

Importance de la prostate chez l'homme

Avec sa petite taille de noix, la prostate joue un rôle de protecteur et de conducteur du sperme. En effet, dans le système génital de l'homme, elle est placée tout juste devant le rectum et au milieu du pénis et de la vessie. Elle est reliée à ces deux par l'urètre, qui traverse la vessie, ensuite passe en son sein (au centre) jusqu’au pénis permettant d'expulser l'urine hors du corps de l'homme. Ainsi, son rôle est de produire un liquide prostatique. Ce liquide nourrit et protège les spermatozoïdes. Lors de l'éjaculation, la prostate presse ce liquide dans l'urètre et l'expulse avec le sperme hors du corps par le biais du pénis. On en déduit donc que, sans la prostate, ce liquide n'existe pas. Et si tel est le cas, les spermatozoïdes resteront affamés et apathiques, sans protection lors de l'éjaculation. Ceci peut avoir des retombées sur la reproduction.