Les meilleurs conseils pour devenir un courtier hypothécaire

 

 Vous êtes prêt à vous lancer dans un nouveau cheminement de carrière. Si vous êtes un résolveur naturel de problèmes et que vous portez une grande attention aux détails, vous devriez envisager une carrière de courtier en hypothèques. Découvrez les meilleurs conseils pour devenir un courtier hypothécaire.

Suivez un cours de pré-licence

Un courtier hypothécaire est une partie indépendante qui met en relation les acheteurs de maison et les institutions financières. Rendez-vous sur Empruntis pour en savoir plus. Grâce à une connaissance approfondie du marché. Les courtiers trouvent les meilleures options de prêt pour les clients. Si vous maîtrisez la finance, que vous êtes fasciné par l'immobilier et que vous avez un talent pour la recherche, alors ce travail pourrait être le bon pour vous. Afin de commencer votre carrière en tant que courtier hypothécaire à succès, vous devez apprendre les ficelles du métier. Cela signifie suivre un cours de pré-licence, qui vous fournit les bases dont vous avez besoin pour réussir sur la route. Un cours de pré-licence est un programme obligatoire couvrant les lois fédérales relatives à l'activité de courtier en hypothèques ; la déontologie des agents de crédit ; les prêts hypothécaires non traditionnels et d’autres matières au choix.

Enregistrez votre entreprise et obtenez une caution de courtier

Avant qu'il ne soit temps de vous mettre au travail, vous devez vous assurer que vous travaillez entièrement au-dessus du bord. Les exigences pour l'enregistrement de votre entreprise de courtage hypothécaire varient d'un État à l'autre, alors assurez-vous de rechercher en ligne pour déterminer les exigences de votre emplacement. En général, soyez prêt à sélectionner : un bon nom commercial à des fins publicitaires, un emplacement (ou décidez si vous préférez opérer à distance), un budget préliminaire. Une fois votre entreprise enregistrée, vous pouvez vous concentrer sur l'obtention de votre licence. Pour ce faire, vous devrez obtenir une caution de courtier. Une obligation de courtier protège les clients et garantit que le courtier respecte les lois de courtage mandatées par l'État. Le montant que vous devrez payer d'avance pour le cautionnement dépendra de votre situation financière et de votre cote de crédit.