Quels sont les critères d’un produit CBD légal ?

Les bienfaits du cannabidiol ne sont plus à démontrer de nos jours. Encore connu sous le nom de CBD, ce produit force l’admiration en raison de ses nombreux bienfaits. Si autrefois, il a été rejeté par les pays comme la France, la vente du CBD est à ce jour autorisée, et ce, de manière légale. C’est le moment pour vous de connaître les critères qui font la légalité de ce produit.

L’absence du THC

L’achat et la consommation du CBD sont rendus possibles, mais certaines conditions sont à respecter de façon sine qua non. Vous pouvez les découvrir ici pour plus de précisions. En effet, la légalité des produits de CBD est assujettie à l’absence du Tétrahydrocannabinol (THC). Au pire des cas, la quantité que peuvent contenir ces produits doit être inférieure ou égale à 0,2 %. 

De manière plus claire, le THC est en fait un cannabinoïde qui présente des caractéristiques psychoactives. De ce fait, l’acceptation du CBD est liée à l’absence de cette substance dans les produits.

L’origine du produit

Le critère de l’origine est également de mise dans la légalité d’un produit de CBD. C’est ce qui confirme a priori l’absence du THC dans le CBD. Pour qu’un produit CBD soit légal, il faut qu’il soit fabriqué à base des plants de chanvre industriel. Ces derniers doivent être par ailleurs cultivés selon les normes établies par la législation européenne.

Cette origine permet alors de confirmer que le CBD est issu des plants naturels. Surtout, l’accent est mis sur les cultures sans usage des pesticides ou quelques substances chimiques nuisibles pour la santé. C’est au regard de ces détails que la légalité du produit est accordée.

La méthode d’extraction

Pour reconnaître un CBD légal et de qualité, il ne faut pas se limiter à son origine. La méthode d’extraction peut tout compromettre. Sur le marché, plusieurs façons existent pour extraire le CBD, seulement toutes ces méthodes ne sont pas appropriées. La seule à laquelle il faut se fier est l’extraction par CO2 supercritique. 

Cette méthode consiste à extraire le CBD de manière à le séparer du COD. Elle peut se faire à une température basse ou élevée. C’est une méthode qui permet d’avoir un CBD de qualité. Il existe par contre des méthodes d’extraction de CBD à l’huile, ou à l’alcool qui présentent des risques pour la santé. La méthode d’extraction est donc à considérer parmi les critères de légalité du CBD.